A propos de lennback Music, artisan d'art et luthier.

Notre principale activité est la fabrication de marimbas et de xylophones dans notre atelier situé à Montferrat en Isère.

Nous fabriquons également des guitares électriques, Lap steel, diddley bow et autres instruments à la commande.

Enfin, nous faisons la vente, le réglage et la réparation de guitares et basses de toutes marques, neuves et d'occasion. Nous effectuons des travaux de lutherie et distribuons également des pièces détachées pour guitares et tous les accessoires correspondant.

- Mail de Mr D., professeur de percussions à Clermont-Ferrand, le 24 juin 2010 :

« Le marimba sonne bien, mon élève a l'air enchanté. Plusieurs collègues sont passés voir votre marimba et je pense qu'à la rentrée vous aurez plusieurs contacts, à bientôt »

Courriers clients

- Mail de Mr O., professeur de percussions à Claix, le 13 janvier 2011 :

« Beau boulot sur les claviers de Claix. MERCI (merci pour le revernissage du clavier de xylo !!) »

- Mail de Mr et Mme D. de Brest, le 8 septembre 2011 :

« Bonsoir, le marimba est bien réceptionné et monté. Y., notre jeune musicien,est très satisfait.

Nous vous remercions pour votre service et vos différents messages. »

- Mail de Mme D-T de Palaiseau, le 4 janvier 2012 :

« Bonjour, le marimba est bien arrivé et bien monté, avec nos remerciements ! »

- Mail de Mr et Mme S. de Agen, le 24 février 2012 :

« Bonjour Madame, Le marimba est bien arrivé. Nous l'avons monté sans problème. Le son est très beau et nous allons inviter le prof de percussion de l'école de musique d'Agen à venir le voir et découvrir votre marque. Bien à vous. »

- Mail de Mr H.,de Creil, le 24 mars 2012 :

« Bonjour, Nous avons bien reçu le xylophone. Nous sommes très satisfait du déroulement de notre commande. Nous vous en remercions. »

- SMS de la famille B. de Rouen, reçu le 22 juin 2012 :

« Bonjour, le marimba est monté et testé (par toute la famille). Il sent bon le bois et très beau et pratique. Merci infiniment de votre travail. (…) On sent l'âme Lennback qui habite l'instrument: encore merci pour ces petits moments de bonheurs. »

- Mail de Mr et Mme G. d'Aurillac, reçu le 22 septembre 2012 :

« Bonjour! Notre marimba est arrivé et monté et il est magnifique!

Ci-joint une photo avec le petit musicien L., cordialement »

- Mail de Mme D. de Pantin, reçu le 4 novembre 2012 :

« merci pour votre professionnalisme et la qualité du marimba que nous avons reçu »

- Mail de Mr et Mme B. de Rouen, le 29 décembre 2012 :

« Bonjour Mélanie, E. est très motivée et le retour de ses professeurs de musique est très enthousiaste. Encore merci pour tout et bonne continuation »

- Mail de Mr B. de Aurillac, le 19 janvier 2013 :

« Bonjour, le marimba est bien arrivé en fin de matinée. Nous l'avons monté et mon fils a tout de suite commencé à en jouer. Aucun problème. Merci pour tout et bon week-end. »

- SMS Mme B. de Bordeaux, le 5 mars 2013 :

« Merci Mélanie! U. est ravi de son instrument. Cordialement. »

- Mail de Mr C. de Chatou, le 24 avril 2013 :

« Bien réceptionné le marimba amené ce soir par ma belle-soeur et mon beau-frère. Nous l'avons très rapidement et facilement monté, et c'est un très bel instrument, le son est très agréable. Merci pour votre efficacité pour cette mise à disposition ultra-rapide. »

Petite histoire du marimba et du xylophone

Les instruments de percussion par baguettes ou mailloches font partis des plus anciens instruments de musique inventés par l'homme. L'instrument de musique identifié comme le plus ancien est un marimba de pierre ou lithophone découvert par l'ethnologue français, George Condominas, en 1949, près du village de Ndut Lieng Krak, Vietnam (1).

L'homme primitif a également fait des instruments à baguettes avec d'autres matériaux, en le bois ou avec une gourde. Ce fut le premier type de "xylophone". La référence biblique à la "ugab" vient d'un instrument de percussion à lames en bois réalisé il y a 3500 ans en Colombie-Britannique (2). C'était un instrument "portable" avec des lames de longueur différente en suspension sur un cadre au dessus de gourdes ou de résonateurs en bambou. Différentes versions de xylophones primitifs ont existé dans différentes parties du monde, principalement en afrique et en Orient.

Le "Marimba Sencilla", développé à partir du modèle africain d'origine du xylophone, a environ quarante-cinq lames, chacune avec un résonateur. Il était joué par trois à cinq musiciens. Selon Vida Chenowith, le premier Marimba chromatique a été réalisé par José Chaequin et Manuel Lopez. Il a été présenté au public au Guatemala en 1874. Le Marimba chromatique a été amélioré par Sebastian Hurtado. Il a remplacé les résonateurs en courge avec des cônes en bois dont une extrémité était fermée par une membrane. Ce Marimba six octaves et demi est l'instrument musical national du Guatemala (3).

Le Marimba a été introduit en Amérique en 1908 par le groupe de marimba de famille Hurtado. Le groupe a effectué une tournée qui a duré trois ans. D'autres groupes de marimba du Guatemala ont emboîté le pas et bientôt créé une mode dans le monde du spectacle. En raison de l'extrême popularité du Marimba, des entreprises comme Deagan ont commencé à développer et fabriquer de nouvelles formes de "xylophone". Il n'y avait pas encore de standard pour ces instruments. La plupart des ont été fabriqués sur mesure et certains modèles étaient si différents qu'il est délicat des les classer comme "marimba" par comparaison avec le standard moderne. Le plus célèbre marimba Deagan est le modèle King George. Il a été construit en 1934 pour l'orchestre de marimbas de Clair Omar Musser, spécifiquement pour leur tournée européenne 1935 (4).

Les Marimbas d'aujourd'hui sont beaucoup plus standardisés en comparaison de ceux réalisés dans la première partie du 20ème siècle. La plupart des marimbas sont réalisés en palissandre ou en padouk, avec des résonateurs métalliques. Les résonateurs sont de différentes formes, certains sont de forme ovale, certains sont ronds et certains sont carrés, selon le choix des différents fabricants.

Le matériau des résonateurs diffèrent également selon les fabricants. Le matériau traditionnellement le plus couramment utilisé est l'aluminium, le métal ou le laiton. Le plastique rigide est de plus en plus utilisé dans les instruments modernes. Tous les résonateurs sont fermés par un bouchon à l'extrémité et certains résonateurs sont accordables (résonateur avec des bouchons mobiles). Cette technique permet de modifier le volume d'air dont la densité varie en fonction de la température. La tessiture des instruments varie selon le modèle, et elle est assez standardisée, principalement 4, 4,3, 4,5 et 5 octaves avec le do2 comme note la plus aïgue. Le seul élément non standardisée entre les différents marimbas est la longueur et la largeur des lames. Il existe par exemple, un écart de 10 % entre l'octave le plus bas sur un Malletech 5.0 et un Marimba One 5.0

Notes de bas de page :

1The New York Times, March 18, 1954.

2 Peters, Gordon, "Treatise on Percussion," p.178.

3 Chenoweth, Vida, The Marimbas of Guatemala, pp.15-75.

4 Pimentel, Linda.  The Aristocracy of Manufactured Marimba, p.62.

Bibliography :

Pimrnysl, Linda.  The Aristocracy of Manufactured Marimba.

Anonymous.  History of "Mallet Percussion".

 

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi. Visites sur rendez-vous.

 

Informations légales :

LENNBACK Music Instruments - SARL

SIRET : 504 306 754 00012 - APRM : 3220Z

Atelier et siège social : 663 route de marinière, 38620 Montferrat

Tel : 04 76 21 93 34 / 04 80 38 92 02

Mobile : 06 63 49 85 83

Mail : contact(at)lennback-music.com

 

sites amis :

- http://www.net-liens.com, Annuaire de sites Net-liens